Themis - Premier test de la Turbopompe électrique du prochain moteur Prometheus
Ariane

Themis - Premier test de la Turbopompe électrique du prochain moteur Prometheus

Damien "Von"
Damien "Von"

La prochaine fusée d'Ariane Groupe nommée Ariane 6 est actuellement en développement. Mais Ariane Espace prépare l'avenir avec en concevant des lanceurs réutilisables, et la première étape bien avancée est la création d'un démonstrateur nommé Themis, qui fonctionnera comme le Starship au méthane et LOX.

Le démonstrateur Themis sera équipé d'un réservoir cryogénique nommé Striker sur lequel sera monté un moteur Prometheus qui est actuellement phase de développement actif.

Le moteur Prometheus équipera la génération qui succédera à Ariane. Un autre démonstrateur nommé Calisto devrait arriver sur les tables de travail.

À la différence de moteurs-fusées au méthane comme le Raptor de SpaceX, qui sont des moteurs étagés à turbines à gaz de combustion, ce moteur sera équipé de turbopompes électriques comme la fusée Electron de RocketLab. Ce choix a pour objectif de limiter la complexité de fabrication et donc de réduire les coûts.

Guide - Comment fonctionne un moteur de fusée à ergols liquides ?
Guide sur le fonctionnement des différents types de moteurs de fusée à ergols liquides.

Cette turbopompe électrique a été conçue et fabriqué en France, puis testée à Anvers en Belgique, pendant 2 jours sur des bancs d'essais cryogéniques de la société CRYO LOGISTICS.

Cette période de test a été faite sans méthane, mais avec de l'Azote liquide. Cela a permis de valider la robustesse de la pompe et d'initier les futurs tests avec du méthane liquide, qui permettra de faire tourner cette petite merveille dans des conditions proches de celle de son utilisation finale.


Relu et corrigé par Julie



Join the conversation.